La Noblesse du vin piémontais

Caractère aristocratique et cépages qui trouvent dans les Langhe les conditions idéales pour s’exprimer. C’est le cœur du Piémont, une région noble sur la carte de la vitiviniculture italienne, au point d’avoir été insérée dans la Liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco, qui regroupe l’ensemble des sites reconnus comme appartenant au patrimoine artistique et environnemental de l’humanité. Le Piémont produit du vin depuis l’antiquité. C’est là que naît le Nebbiolo, souvent considéré comme le cépage italien le plus noble, racine commune des Barolo et Barbaresco encore plus prestigieux, des rouges nés pour vieillir, avec une gamme expressive étendue. Une ensemble intéressant d’arômes variétaux caractéristiques – que l’œnologue Roberto Gerbino, aux côtés d’Alma depuis les débuts, connaît à la perfection – se retrouve aussi dans le Gavi, le Roero Arneis et le Barbera d’Alba, des cépages à personnalité inimitable qui évoluent en senteurs du terroir en harmonie avec le temps, en réservant d’agréables surprises s’ils sont consommés jeunes et en conservant une expression marquée pour ceux qui, en revanche, auront su attendre.